3. LA RESISTIVITE. Pureté de l’eau et élimination rénale

Les travaux du Professeur VINCENT et du professeur RICHARD ont permis d’établir que les reins fonctionnent suivant des principes d’osmose et de contre osmose et qu’il est nécessaire de boire de l’eau très pure à très haute résistivité pur éliminer parfaitement les toxines et purifier le sang.

 

Cette pureté de l’eau s’exprime en Ohms, plus l’eau et pure, plus le nombre d’Ohms est élevé. Ce paramètre s’appelle la résistivité. Les études ont démontré que la résistivité de l’eau doit être au minimum de 8000 Ohms pour assurer un bon fonctionnement des reins.

 

La résistivité de l’eau du robinet n’est que de 2000 Ohms, celle de la quasi-totalité des eaux en bouteille est comprise entre 500 et 5000 Ohms à cause d’une forte teneur en minéraux inassimilables par l’organisme. Celles-ci sont très oxydées du fait d’un trop long délai entre la mise en bouteille et la consommation.