Fonctionnement de l'adoucisseur d'eau

L’adoucissement de l’eau consiste à échanger les ions calcium et magnésium, peu solubles et qui réagiraient avec les carbonates de l’eau pour former du calcaire, contre les ions sodium qui sont parfaitement solubles dans l’eau.

 

On nomme cette opération « échange ionique ».

 

L’échange ionique de l’adoucissement est réalisé par le passage de l’eau sur un support solide : la résine.

Il s’agit de billes de polymère neutre (polystyrène sulfoné) initialement chargées de sodium.

 

La première phase de l’adoucissement est l’échange du calcium et magnésium de l’eau contre le sodium fixé sur la résine.

L’opération se déroule jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’ions sodium sur la résine.

Cette phase correspond à la saturation de la résine. Pour permettre un nouvel échange, il faut recharger la résine avec des ions sodium.

 

Cette opération de recharge en sodium est la régénération. La saumure (eau saturée en sel NaCl) amène les ions sodium Na+. Ces ions sodium chassent les ions calcium et magnésium fixés sur les résines : ils seront évacués avec les ions Cl– du sel.C’est le même échange ionique que dans la phase d’adoucissement, mais « à l’envers ».

 

La quantité de calcium et de magnésium pouvant être retenue par la résine constitue la capacité d’échange de la résine (en général 1 litre de résines retiendra environ 5 à 7°f par m3 de dureté) et pour un adoucisseur, elle va être fonction :

 

• Du volume de résines dans l’adoucisseur,

• Du TH de l’eau,

• De la quantité de sel utilisé pour la régénération.



Principe de fonctionnement d’un adoucisseur :

Un adoucisseur est un appareil qui permet de dérouler automatiquement ces différentes par l’intermédiaire d’une vanne automatique à cinq cycles.

 

La régénération se met en route automatiquement et peut être commandée par deux types de commandes :

 

• Au temps : on programme la fréquence et l’heure des régénérations qui se déroulent selon cette périodicité,

• Au volume : on programme le volume d’eau que l’adoucisseur peut traiter, l’appareil se régénère lorsque le volume est atteint.

 

En général, un bypass automatique délivre de l’eau non adoucie pour faire face aux soutirages éventuels durant la régénération.

 

La durée d’une régénération est variable : elle s’établit entre 60 et 120 minutes environ. Elle est fonction de la technologie de la vanne, du volume de résine et du degré de régénération à obtenir.